mercredi 7 mars 2018

MESSAGE D’INTÉRÊT GÉNÉRAL — GRÈVE DU 8 MARS



« Les étudiantes et les étudiants jouissent à l'Université des libertés fondamentales reconnues par la Charte des droits et libertés de la personne telles la liberté d'opinion, la liberté d'expression, la liberté de réunion pacifique et la liberté d'association. »

Énoncé de principe de la Charte des droits et responsabilités des étudiantes et étudiants de l’Université du Québec à Montréal

Comme vous le savez sûrement, une manifestation contre l’exploitation du travail des femmes et les violences sexuelles aura lieu demain, le 8 mars 2018. Certaines associations étudiantes de l’UQAM ont voté une journée de grève pour y participer.

L'AFELC-UQAM n'a pas de mandat de grève à ce propos et donc, vos cours en langues et en communications ne seront pas levés.
Des lignes de piquetage aux portes de l'UQAM pourraient vous bloquer l'accès à l'Université, vous empêchant de vous rendre à vos cours. Même si notre faculté n'est pas en grève, nous vous conseillons fortement, pour votre sécurité, de respecter ces lignes de piquetage.

L’AFELC-UQAM n’a pas de mandat de grève à ce propos et donc, vos cours en langues et en communications ne seront pas levés.
Des lignes de piquetage aux portes de l’UQAM pourraient vous bloquer l’accès à l’Université, vous empêchant de vous rendre à vos cours. Même si notre faculté n’est pas en grève, nous vous conseillons fortement, pour votre sécurité, de respecter ces lignes de piquetage.

Des bruits et des distractions dans les corridors pourraient aussi vous empêcher de vous concentrer. Il se pourrait même que des étudiant.e.s des facultés en grève viennent lever vos cours. Si cela se produit, nous vous suggérons de coopérer et de quitter la classe.
Si vous vous retrouvez dans une des situations présentées plus haut et que vous êtes pénalisé.e.s par votre enseignant.e, contactez-nous. Nous serons en mesure de vous aider.


Solidarité,
Exécutif de l’AFELC